Marque de cosmétique : les 4 étapes légales pour la créer

Création Marque de Cosmétique - 4 étapes

Vous avez une magnifique idée en tête, vous voulez créer une marque de cosmétique. Mais vous ne savez absolument pas comment faire. Quelles étapes ? Combien de temps ? Où faire sa demande ? On se retrouve vite perdu face à cette montagne administrative. Afin de vous éviter de faire des erreurs, on vous guide dans cet article. Alors, quelles sont les étapes légales pour créer une marque de cosmétiques ?

Une marque de cosmétique, c’est quoi exactement ?

Tout d’abord, il est important de rappeler qu’un produit cosmétique est une alliance de différents éléments. Ce mélange s’applique en général sur la peau, pour des usages différents.

Et globalement, ces derniers servent à protéger, parfumer ou modifier l’aspect d’une partie du corps.

Pourquoi est il important de savoir tout ça ? Afin de créer un produit cosmétique, et de rentrer dans les clous ; vous devez absolument respecter des critères et des normes. Ce n’est pas pour rien qu’une définition existe dans le Code de la santé publique.

La marque est elle aussi définie dans un autre code. Il s’agit du code de la propriété intellectuelle. Elle y est définie comme « signe susceptible de représentation graphique servant à distinguer les produits ou services d’une personne physique ou morale ». Autrement dit, une marque peut être un logo ou un symbole dans le but de promouvoir un produit.

Enfin, il existe deux types de cosmétiques. Les bio et les classiques (ou industriels).

Les cosmétiques naturels sont fabriqués avec des ingrédients sains et respectueux de l’environnement. En revanche, ils sont plus chers.

Inversement, les cosmétiques industriels sont issus de mélange de plusieurs éléments chimiques. Ces derniers sont moins chers, car ils sont fabriqués à la chaîne.

Une fois que vous savez tout cela, vous comprendrez mieux toutes les démarches à réaliser.

Avant de connaître les étapes légales pour créer une marque de cosmétiques, on vous donne les raisons d’en créer une.

Pourquoi créer une marque de cosmétique ?

Les cosmétiques représentent un marché florissant. Vous pouvez très bien y faire votre place. Ce n’est pas parce que la concurrence est rude, que le marché est imprenable ; au contraire !

Le marché est vaste et la demande croit. En revanche, si vous vous installez dans un secteur peu convoité, vous trouverez moins de monde pour acheter vos produits. Il s’agit d’un équilibre à trouver.

Prenons cet exemple, qui vous parlera certainement. Vous décidez d’ouvrir un restaurant, et vous voulez être certain de trouver des clients. Dans ce cas, il est judicieux d’ouvrir une pizzeria. Tout le monde aime et connaît les pizzas, vous aurez obligatoirement des commandes.

En revanche, si vous ouvrez un restaurant bulgare, vous en aurez moins. Pourquoi ? Parceque c’est moins connu, tout simplement.

Et c’est pareil pour tous les produits.

Par ailleurs, les enseignes comme les hôtels et les spas ont tout à gagner en créant une marque de cosmétique.

En effet, si vous possédez ce type d’établissement, créer légalement une marque de cosmétique vous permet de :

  • se différencier des autres commerces avec une offre singulière ;
  • renforcer l’identité de votre enseigne ;
  • fidéliser votre clientèle ;
  • augmenter votre visibilité.

Avec des produits de qualité à l’image de votre structure, vous consolidez votre crédibilité. Notez aussi que vos clients peuvent repartir avec ces produits. Et hop, de la publicité gratuite.

Bref, on vous donne enfin, toutes les étapes légales pour créer une marque de cosmétique.

Les 4 étapes légales pour créer une marque de cosmétique

C’est bon, vous êtes décidé à fonder une enseigne de maquillage ou de crèmes hydratantes. C’est parfait, mais il y a quelques étapes à suivre !

1. Déclarez votre produit à l’ANSM

Cette déclaration est obligatoire, sauf si vous sous-traitez la fabrication du produit.

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé, est une structure publique française. Elle calcule les risques pour la santé des produits destinés à l’Homme, les produits cosmétiques entre autres.

Si vous ouvrez ou gérez un établissement pour concevoir des produits cosmétiques, vous devez donc en informer l’ANSM.

Par ailleurs, si vous cessez ou modifiez votre production, vous devez le signaler à l’organisme de contrôle.

De cette manière, cette agence évalue et contrôle la sécurité de votre produit.

Pour concevoir une marque de cosmétique, vous devez maintenant testervosproduits.

2. Faites tester vos produits cosmétiques

Avant de pouvoir le vendre, votre produit doit être testé. De cette manière, les laboratoires vérifient s’il est fiable (un produit contre les rides, doit réellement être efficace contre celles-ci). Et ils évaluent la sécurité de ce dernier.

Votre produit doit être efficace et sain !

Pour faire tester votre produit, rien de compliqué. Il existe énormément de laboratoires.

Ainsi, les analyses se font par exemple, sur les composants, pour vérifier leur dangerosité. Par ailleurs, les emballages sont également vérifiés, pour les mêmes raisons.

Par la suite, envoyez votre produit à un évaluateur de la sécurité. Sans cette étape, vous ne pouvez pas commercialiser le produit. Il définit si il existe des effets secondaires, et décide, ou non, d’autoriser sa vente.

C’est bon, votre produit est vérifié ? Les étapes légales pour créer une marque de cosmétiques se poursuivent. Il faut maintenant construire un dossier DIP.

3. Créez un dossier DIP

Le dossier d’information des produits (DIP),est l’autorisation des produits cosmétiques. Ce dossier est obligatoire, et doit être adressé à l’ANSM, ou la Direction Générale de la Santé.

Ce dossier doit contenir tous les éléments importants pour le consommateur. Il doit, en le lisant, voir apparaître les ingrédients qui peuvent nuire à sa santé afin de prévenir les allergies par exemple.

De ce fait, l’acheteur doit être informé du nom de produit, des précautions d’emploi et de sa composition.

Pour être valide, le dossier DIP doit comporter ces éléments :

  • une présentation précise du produit ;
  • les rapports et tests de sécurité ;
  • les désignations de l’évaluateur de la sécurité ;
  • une description détaillée de la méthode de production ;
  • un acte officiel de conformité aux bonnes pratiques de fabrication ;
  • la confirmation de l’efficacité du produit.

Votre dossier est constitué ? Oui ! Parfait, maintenant déclarer voter produit au portail de notification des produits cosmétiques.

4. Déclarez votre produit au CNPNP

C’est la dernière étape avant de commercialiser votre produit (enfin) ! Vous devez enregistrer votre produit chez cet organisme, avant de pouvoir le vendre.

La demande doit être réalisée par le responsable de production ou le responsable de vente.

Ce dossier doit contenir les informations suivantes :

  • l’identité du produit ;
  • son identité et ses coordonnées ;
  • le pays d’origine de l’importation (s’il y en a une) ;
  • le pays où le produit sera vendu ;
  • les coordonnées d’une personne à contacter en cas problèmes ;
  • les ingrédients sous l’aspect de nanomatériaux ;
  • la composition du produit ;
  • le numéro CAS ou CE.

Voilà, vous connaissez toutes les étapes légales pour créer une marque de cosmétiques. Et si vous ne savez toujours quel cosmétique créer, et que vous souhaitez être accompagné, notre laboratoire se charge de tout ; depuis la conception, en passant par les tests, jusqu’à l’acheminement en magasin.

Créez votre marque de cosmétique avec le laboratoire Eurotel

Vous voulez créer une marque de cosmétique, mais que vous n’avez pas le temps ? Ou bien toutes les démarches vous font peur ? Vous pouvez choisir notre laboratoire pour vous accompagner dans la vente de votre produit.

Nous concevons des produits novateurs et fiables. Avec plus de vingt ans d’expérience, notre laboratoire à commercialisé plus de 600 formulations de cosmétiques Bio et conventionnelles.

Ainsi, nous nous chargeons de tout. Vous pouvez sereinement développer votre marque, pendant que notre laboratoire s’occupe de :

  • créer le produit ;
  • le produire ;
  • le vérifier ;
  • et le commercialiser.

Et tout ça, très rapidement.

Pour toute demande ou renseignement, n’hésitez pas une seconde, et contactez-nous.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">HTML</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*